Le Pays Basque

Appelé au Moyen Âge « Vasconie », puis plus tard « Royaume de Navarre », le Pays Basque, ou encore «  Euskadi » ou « Euskal Herria », s’étend de l’Èbre à l’Adour, à cheval entre l’ Espagne et la France. Il est traversé par l’extrémité occidentale de la chaîne des Pyrénées et est baigné par le golfe de Gascogne. Dans son ensemble, il compte sept provinces, recouvre 20 500 km2 et compte actuellement 3 millions d’habitants.

Le Pays Basque « français », inclus dans le département des Pyrénées-Atlantiques, est constitué de trois provinces : le Labourd, la Basse-Navarre et la Soule.

Il s’étend sur 2 995 km2 (15 % du territoire basque)  compte 158 communes et 270 000 habitants (9 % de la population basque). Le Pays Basque français c’est bien sûr la « côte basque », qui,  après les vastes plages des Landes devient très escarpée et découpe à partir de Biarritz, elle présente une succession de falaises jusqu’à Hendaye allant jusqu’à 50 mètres de hauteur. Et la « montagne basque », constituée de la partie Occidentale des Pyrénées aux sommets moins abruptes, le point culminant du Pays Basque est le Pic d’Orhy en Soule culminant à 2017 m.

Mais il est plus juste de le considérer selon ses trois provinces :

  • Le Labourd, correspondant au littoral, de Biarritz, Bayonne et Anglet à Saint Jean de Luz et Hendaye. On y découvre la Pêche, le tourisme balnéaire, les hôtels de luxe et les casinos, le Surf mais aussi les petits villages typiques à l’intérieur des terres, leurs églises, leurs maisons Labourdines traditionnelles…
  • La Basse Navarre et son chef-Lieu, Saint Jean Pied de Port, ballottée entre la France, la Navarre et l’Angleterre, a subi de nombreuses influences dont témoigne son architecture.
    Saint Etienne de Baigorry, Irouléguy, Saint Palais, Ostabat, un maillage très dense de petits villages et de communes plus importantes baignés de pâturages et de forêts…
  • La Soule aux paysages montagneux autour de Mauléon. C’est la plus petite et la plus ancrée dans ses traditions, et elle offre les plus beaux sommets du Pays basque, les forêts épaisses, et les gorges profondes et étroites…

Selon le guide du pays basque.com

Un pays dynamique

L’agriculture et la pêche font partie des activités économiques importantes du Pays Basque, avec le tourisme et l’industrie (avec pôle Bayonne-Anglet-Biarritz et le port de Bayonne qui est très dynamique). Le Pays basque est une région fortement rurale pour 90 % de son territoire. Les productions locales comme l’AOP Ossau-Iraty, l’AOP Irouléguy, l’AOP Piment d’Espelette, l’AOC Kintoa, la cerise noire d’Itxassou, les pommes à cidre ou les produits biologiques ont une belle place au côté du maïs et de la Blonde d’Aquitaine ou encore du canard.

La cuisine basque utilise des produits de la mer (thon rouge, morue, merlu, daurade, chipirons ou autre txanguro …) mais aussi les produits de la terre (le porc, l’agneau et le veau), souvent accompagnés de Piment d’Espellette ou de Piment doux, le fromage de brebis bien sûr, les vins d’Irouléguy.

Pour en savoir plus