Framboize in the kitchen : blogueuse culinaire épicurienne

Retour aux rencontres

Pouvez-vous vous décrire en quelques lignes ?

Femme mure, épicurienne, mariée, mère de 3 enfants, kiffant la life. Photographe, blogueuse, essayant de se dépatouiller avec la vie.

Depuis quand bloggez-vous ?

Depuis 10 ans sur le blog life style et 3 ans sur le blog culinaire.

Pourquoi avoir créé un blog ? 

Le blog life style c’était un lieu de défouloir. Des billets d’humour et d’humeur. Le blog culinaire, pour que mes enfants puissent accéder aux recettes familiales sans avoir à m’appeler régulièrement. J’aime mes enfants, mais couper le cordon c’est vital aussi.

Framboize-in-ze-kitchen

Présentez-nous les grandes lignes du blog.

Le life style : du grand n’importe quoi. Ce qui me touche, me plait, me fait rire. J’essaye d’y mettre uniquement des choses positives. On a suffisament de galères personnelles pour en donner à lire en plus à nos lecteurs.

Le food : de la gourmandise, du bon, du facile à faire. Du pas cher (n’oublions pas: c’est la crise ! ) MAIS surtout de la qualité ! Des bons produits. Il faut, comme dirait l’autre, (pardonnez moi de l’expression) arrêter de manger de la merde….

Qu’est-ce qui vous inspire dans la cuisine ?

Le plaisir que je vais procurer à mes convives avec mon plat…

Le plat que vous souhaitez réaliser ou l’aliment que vous préférez travailler ?

Aucun en particulier. En bonne épicurienne, j’aime tout. C’est aussi mon GROS problème. Je ne sais pas dire non à une dégustation… Ma balance m’insulte régulièrement quand je lui demande combien je pèse…

Vous êtes plutôt sucré ou salé ?

Les deux mon Capitaine.

Vous être plutôt mer ou montagne ?

Plutôt mer l’été et Montagne l’hiver (la réponse la plus nulle du monde)

Un lieu, une adresse, un incontournable que vous souhaiteriez partager avec nous ?

En Corse, du côté d’Ajaccio, « l’auberge, la ferme ». Une auberge familiale où la cuisine est une affaire de famille. Les cannellonis au bruccio, le civet de sanglier, la soupe paysanne, le veau aux olives. Et la charcuterie maison ! Rien que d’en parler je salive.

Avez-vous d’autres passions hormis la cuisine ?

L’apéro ! Non je plaisante… La photo. Mon premier métier.

Votre premier souvenir culinaire ?

Les odeurs de cuisine de chez ma grand mère. Une cuisine du sud, du soleil avec de l’amour dans ses plats. de la générosité. Et des goûts !

Vos projets (en cuisine ou ailleurs !)

Devenir riche ! Comme ça je pourrai aller goûter tous les plats du monde ! J’adorerais faire un tour du monde culinaire. J’adorerais aussi aller voir les brebis d’Ossau-Iraty.